Le Shiatsu, qui signifie en japonais pression (Atsu) des doigts (Shi), utilise la pression par le toucher afin de stimuler des points et des zones sur l’ensemble du corps dans le but de rétablir la libre circulation de l’énergie. Il devrait avant tout être pratiqué sur un receveur en bonne santé afin de maintenir son équilibre énergétique et stimuler les défenses naturelles de l’organisme pour une forme physique et mentale toute l’année.

 

Cette méthode est dite holistique car globale et ne dissocie pas le physique du mental, permettant un rééquilibrage en profondeur du corps et de l’esprit.

Le praticien en Shiatsu s’appuiera sur certains principes et définitions de la médecine traditionnelle chinoise afin de déterminer les éventuels déséquilibres énergétiques. Cela lui permettra notamment d’adapter ses techniques et son toucher en fonction des caractéristiques physiques et mentales du receveur afin d’obtenir un confort optimum. Ce « bilan énergétique » holistique ne permet en aucun cas d’établir un diagnostic médical, ni de déterminer l’état de santé.

Selon les principes de l’énergétique orientale, le praticien en Shiatsu se sert de ses pouces, ses doigts, ses paumes, ses coudes pour exercer des pressions. Il effectue des rotations et Makko-ho (étirements énergétiques), utilise des techniques de massage. Il intervient, notamment afin de réguler l’énergie nommée Ki par les japonais, spécifiquement sur des zones et canaux appelés « méridiens ». La lecture de ces méridiens, en regard de la théorie des 5 éléments (principes de MTC) nous permet d’établir un bilan énergétique qui va déterminer le déroulement de la séance.

Ces techniques, adaptées en fonction de chaque individu, permettront d’améliorer la souplesse des tissus musculaires, de stimuler la circulation du sang et de la lymphe, de faciliter le fonctionnement du système nerveux et de favoriser la libre circulation de l’énergie. Ce qui procurera une profonde relaxation apportant ainsi détente, bien-être et mieux-vivre.

Lorsque le KI circule librement de façon équilibrée dans ces méridiens, répartis sur l’ensemble du corps, cela témoigne d’un bien-être et d’une bonne santé. Lorsqu’il y a blocage ou déséquilibre cela est signe de mal être. Le praticien pourra, en tonifiant ou drainant l’énergie, stimuler les défenses naturelles de l’organisme, faire lâcher les tensions physiques mais également mentales, apporter détente et bien-être intérieur favorisant ainsi le processus d’auto guérison.

Le Shiatsu pratiqué depuis des millénaires chez l’homme, s’applique également pour les animaux comme le chien et le cheval notamment  grâce à Pamela Hannay qui en a fait la transposition il y a trentaine d’année.